Graphiste vs Développeur : déposons les armes !

Partager cet article :

Depuis toujours, les graphistes et les développeurs ne se comprennent pas, ce qui donnent lieu à de nombreux problèmes lors de la réalisation d’un projet.
C’est tout à fait normal, car c’est l’affrontement intellectuel de deux façons de penser totalement opposées : l’une artistique et abstraite, l’autre logique et structurée.

Combien de fois avez vous entendu un graphiste dire : “je veux un rond ici” et un développeur lui répondre : “désolé, mais nous on ne peut faire que des carrés”.

Pour résoudre ce conflit, je pense qu’il est nécessaire de revenir sur la base de la base.
Ces deux métiers travaillent sur un même support : l’écran de l’ordinateur. Or un écran est composé de pixels qui sont des points carrés microscopiques.

Il est donc possible d’afficher des ronds à partir de carrés.

D’où vient donc cet éternel conflit ?

Il provient tout simplement de l’imbécillité des deux parties qui n’ont jamais fait un pas l’un vers l’autre pour comprendre les contraintes de chacun.

C’est ainsi que le métier d’intégrateur est apparu, il sert d’intermédiaire et médiateur entre ces deux professions, ce qui est paradoxal.
Les intégrateurs servent de tampon et codent l’aspect graphique que les développeurs ne veulent pas coder.

Développeurs ! Savez vous qu’il existe des dizaines de méthodes pour tracer un cercle même en utilisant des carrés.

Graphistes ! Vous savez que les quadrilatères peuvent être jolis et qu’il existent d’autres formes que le rond et le carré

Quelle solution existe-t-il ?

La solution est très simple : s’ouvrir aux autres métiers qui gravitent autour de votre propre métier, et cela est valable quelque soit votre domaine d’activité.

Par exemple un graphiste qui n’a jamais côtoyer l’univers des imprimeries ne pourra pas créer des documents correctement, comme un développeur qui n’a jamais cherché à comprendre ce que font les graphistes ne pourra pas faire un joli site.

C’est aussi là qu’un bon manager est nécessaire pour rapprocher efficacement ces deux professions autour d’un même projet.

Organisez donc de petits ateliers où les équipes graphiques se mélangent avec les équipes techniques, cela donnera des résultats surprenants et fera évoluer les mentalités.

L’art a des codes et coder est un art

Et vous ? avez vous vécu des situations absurdes ou étranges à cause du conflit Graphiste vs Développeur ?